Administration provisoire de biens

Nos engagements

Depuis 2009, Maître Tanguy KELECOM et son équipe ont développé une véritable expertise dans le domaine de l’administration provisoire de biens.

En Belgique, on estime à 80 000 le nombre de personnes qui sont placées sous administration provisoire.

Correctement appliquée, cette mesure est une aide considérable et une protection indispensable pour les personnes les plus vulnérables de notre société.

Dans ces conditions, il est indispensable qu’un Administrateur de biens - mandataire de justice – travaille dans la stricte application de la loi et le respect de la personne protégée.

1. Information des dossiers

Excepté une demande spécifique visant une réponse immédiate, nous répondons à l’ensemble des courriers, télécopies, courriels et appels téléphoniques reçus des différents intervenants dans les plus brefs délais.

Tout le courrier courant est traité le jour de sa réception.

Tous les intervenants peuvent être tenus informés – à première demande - de l’état d’avancement d’un dossier sur simple demande téléphonique.

Sauf rare exception ou situation particulière, un standard téléphonique est à disposition :

  • Lundi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
  • Mardi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
  • Mercredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
  • Jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
  • Vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 15h

Sauf urgence, un rendez-vous peut être donné sous 8 jours.

2. Le traitement des dossiers

Nous nous engageons à une pleine disponibilité à l’égard des administrés et des différents intervenants.

Lors du premier rendez-vous, une écoute attentive permet de dégager les principales problématiques de l’administration provisoire et de rédiger un premier inventaire dans le mois de la notification de l’ordonnance.

Un rapport annuel est ensuite rédigé à l’attention du magistrat, de l’administré et de la personne de confiance.

Dans l’intervalle, le cabinet s’engage à répondre aux sollicitations des différents intervenants dans les meilleurs délais et toujours dans l’intérêt de la personne protégée.

3. La fixation des honoraires

Les honoraires sont fixés par la Justice de paix.

Des explications complémentaires peuvent être demandées à tout moment à ce sujet.

Un compte-rendu est alors adressé dans les meilleurs délais.

Powered by Atypic ®