Honoraires

L'aide juridique

L'aide juridique de deuxième ligne vous permet de bénéficier de l'assistance d'un avocat dans le cadre de démarches administratives, de procédures judiciaires ou non, de négociations, de médiation, et de tout ce qui nécessite la présence d'un avocat à vos côtés.

Pour obtenir une telle assistance, vous pouvez vous adresser à l'une des permanences d'aide juridique de première ligne ou directement auprès d’avocat si celui-ci accepte de participer à l'aide juridique.

Pour obtenir une aide juridique de deuxième ligne, vous devez toutefois remplir deux conditions :

  • Votre demande ne doit pas être manifestement mal fondée.
  • Votre situation financière doit correspondre aux conditions d'accès définies par la loi.

Vous trouverez ICI la brochure éditée par le Barreau de Liège reprenant notamment les conditions d'accès.

Vous trouverez également ICI la déclaration sur l’honneur nécessaire en cas d’absence de revenus.

Il est bon de noter que l’aide juridique est un service public qui vise à assurer le respect de la dignité humaine en donnant à chaque justiciable la possibilité de faire valoir ses droits.

Sans cet accès gratuit à la justice, de nombreuses personnes se verraient littéralement empêchées de se défendre en justice et perdraient, de ce fait, le bénéfice de leurs droits.

Toutefois, les avocats acceptant de participer à l'aide juridique sont amenés à travailler dans des domaines de plus en plus diversifiés et complexes impliquant, pour un travail de qualité, de nombreuses heures de travail, et que la rémunération forfaitaire ne permet pas suffisamment d’en tenir compte.

Depuis de très nombreuses années, les avocats revendiquent un juste financement de l'aide juridique et, chaque année, ils sont confrontés aux mêmes difficultés pour obtenir ne fût-ce que le maintien d'une indemnisation dont chacun s'accorde à dire qu’elle est indécente et qu'elle contraint, dans bien des cas, l'avocat à travailler à perte!

En effet, le recours à l’aide juridique devenant de plus en plus important, il crée une incertitude tant du côté des autorités gouvernementales, quant au montant du budget à prévoir, que du côté des avocats, quant au montant qu’ils percevront pour leurs prestations.

Vous trouverez ICI une recherche relative au système de rémunération de l’aide juridique de deuxième linge éditée par l’Université de Liège - 2012.

Powered by Atypic ®